lundi 7 mai 2007

Le pourquoi du Comment

Bon, alors avant d'entrer dans le vif du sujet, petite présentation: je m'apelle Capucine (nan, en fait c'est pas vrai, mais comme je vais un peu balancer des trucs ici sur mon passionnant job et sur ma non moins pasionnante, reconnaissante et enrichissante (dans tous les sens du terme) entreprise, et comme bien sûr je sais pas me taire et que donc tout le monde à mon boulot (collègues, patrons, grands patrons, maitres du monde) sait que je blogue, et que j'ai pas envie qu'ils me retrouvent et me mettent dehors, on va admettre que je m'apelle Capucine, hein), et j'ai presque 30 ans. Je vis quelque part en France (hin hin, jamais ils me retrouveront),entre mon chat, mes amis, et les sacrosaintes visites a mes parents. Enfin quand j'ai le temps, parce que je passe 60 heures par semaine à travailler, travailler, travailler, donc certains jours je me rends compte que je vis plus avec mes collègues, et je me demande pourquoi je m'emmerde à payer un loyer. Pour ceuzécelles qui n'auraient pas encore deviné, je bosse dans un supermarché, ou j'exerce la fonction de chef de secteur, ce qui signifie que théoriquement, je suis sensée manager une équipe de fourmis qui remplissent le magasin, booster à mort mon chiffre d'affaire, optimiser les ventes, attirer de nouveaux clients, leur lécher les bottes au maximum répondre à leurs moindres attentes, organiser des foires géantes toutes les semaines (foire à l'asperge, foire à la lessive, tout est pretexte à foire, il faut le savoir). J'ai décidé d'ouvrir ce blog parce que chaque jour il m'arrive des choses invraisemblables, entre les clients qui pensent que c'est MA faute à MOI si y a pas assez de vermicelles dans la soupe aux vermicelles (promis, madame, c'est pas moi qui les fais, les petits sachets de soupe), ceux qui soutiennent corps et âme que le VTT, il est affiché à 8 euros 50 et il passe à 99 euros (non madame, promis, c'est la boîte de rustines, là, à côté qui vaut 8,50), une collègue nymphomane qui me raconte sa vie en détails trop détaillés, une collègue dépressive qui ne supporte plus son boulot (36 ans de supermarché, promis, ça laisse des traces), un directeur qui directionne comme il peut (c'est à dire pas très très bien, j'vais vous raconter par la suite), un collègue obsédé qui laisse traîner un peu trop ses mains et qui un jour va se prendre un coup de genou dans le sous-bassement, un surveillant qui se prend pour Walker Texas Ranger et qui peut pas s'empêcher de claquer les voleurs, et mon équipe de fourmis, 4 femmes, moyenne d'âge, 50 ans, pile l'âge de ma mère, et un homme, trentenaire et chef de son petit harem de vieilles, comme il les apelle, mes journées sont un vrai festival. Si j'écris ce blog, c'est aussi pour que les gens qui bossent dans le monde ingrat de la grande distrib' puissent s'exprimer si ils veulent, on est tous dans la même galère, mais ensemble, on est plus forts, c'est bien connu. Enfin, si j'écris ici c'est aussi pour que toi, client de supermarché, tu te rendes bien compte de ce que vit la caissière qui va pas assez vite, qui se fait râler dessus, mais qui se doit de garder le sourire quand même. Pour que tu comprennes que desfois, c'est pas de sa faute, à la fourmi de chez Cora (je bosse pas chez Cora, hein, pas de déduction hâtive...) si y a plus de pécu violet ou de gel douche à la papaye des îles. Qu'elle y peut rien, elle, si y a des marques qui disparaissent, ou si la lessive sent moins bon depuis que la bouteille a changé. En bref, si je peux te faire changer d'avis et que tu regardes les gens différemment quand tu vas faire tes courses, j'aurai gagné. On y va??

Posté par Pucine à 18:31 - - Permalien [#]